« Après dix ans, Saint-Maurice renaît»